Association Yverdonnoise d'Arts Martiaux

Projet AYAM

Divers

Arts martiaux Yverdon-les-Bains

 

 

Etre prêt en toute circonstance

 

L’art martial traditionnel diffère du sport de combat par le fait que le guerrier ne se prépare pas à une bataille mais à une guerre interminable, alors que le combattant se prépare à un match pour une médaille.

Dans le sport de combat on s’entraine pour une épreuve et il faut travailler l’endurance, alors que dans l’art martial, le combat n’est sensé que durer un petit instant, aussi il faut travailler la durée et non l’endurance.


L’art du guerrier consiste à être prêt à chaque instant.

Le combattant sportif n’a pas à se soucier de ce qui est derrière lui, car l’arbitre est son garant.

La seule règle du guerrier est de préserver la vie.

La règle principale du sportif est de se préparer à la victoire.

L’expérience du guerrier se trouve dans le cheminement de sa pratique régulière journalière.

L’expérience du combattant sportif se trouve dans sa stratégie de préparation à une épreuve datée.

Le but du guerrier est la paix.

Le but du combattant sportif est la mort symbolique de son adversaire.

Le résultat de l’art martial traditionnel est la méditation zen qui permet la transe ou le passage vers une autre réalité.

Le résultat du sport de combat est la personnalité et l’ego.

Le sport est une bonne chose en soi, mais il faut du fair-play sinon on tombe dans le piège de l’ego.

L’art martial peut être bon à condition  qu'on en comprenne le fondement.

 

arts martiaux

Aïkido, Capoeira, Combat libre , Full contact, Hap-ki-do, Iaïdo, Jeet Kune Do, Jo-jutsu, Judo, Jujitsu, Jiu-jitsu Brésilien, Karaté, Kendo, Kick boxing, Krav Maga, Kung-fu, Kyudo, Muay Thaï, Nanbudo, Nin-jitsu, Sumo, Taekwondo, Tai-chi Chuan, Tai-jutsu, Tui-shou, Viet-vo-dao, Vo-viet-nam, Wushu, Yoseikan Budo