Association Yverdonnoise d'Arts Martiaux

Projet AYAM

Divers

Arts martiaux Yverdon-les-Bains

 

 

Art martial ou sport de combat

 

L’esprit de la pratique d’un art martial est différent de celui d’un sport de combat.

Dans un art martial traditionnel ancien le combat n’est sensé ne durer qu’une à deux secondes, alors que dans un sport de combat la durée est en général beaucoup plus grande. Dans l’art martial il n’y a pas de règle alors que dans le sport il y a des limites imposées pour ne pas tuer, voire ne pas blesser, ce qui fait que le résultat est parfois faussé. Dans l’art martial le but n’est pas le combat, mais la paix. Dans le sport de combat il y a quand même une mise à mort symbolique de l’adversaire, il y a des médailles, des coupes, de la publicité, de l’argent, du doping et le grand public.

Le sport favorise certes l’ego, mais il y a deux façons d’aborder une compétition : Le fairplay et le désir de se surpasser peut faire que le sport soit une très bonne chose.

Dans les temps anciens, les maitres d’arts martiaux encourageaient les élèves à se battre dans la rue. C’est ce qui a fait évoluer la technique. Actuellement les entraîneurs de sports de combat mettent en garde ou interdisent à leurs élèves de se battre dans la rue. C’est ce qui fait évoluer la philosophie.

Il est très difficile, voire impossible de pratiquer un art martial et un sport de combat en même temps car l’objectif est trop différent. Ceux qui disent qu’on peut commencer par le sport combat pour aller ensuite vers l’art martial traditionnel se trompent car dans la majorité des cas cela ne se passe pas.

De nos jours il existe d’abord les arts martiaux de compétitions qui sont les sports de combat ou artistiques (kata, Taolu), les arts visuels (katas musicaux ou wushu) et les arts martiaux traditionnels qui cèdent souvent la place au close combat, krav maga, etc.

La diversité est grande et il est possible se perdre dans cet univers de multivers.

Le temple de Shaolin qui est le berceau des arts martiaux, puise ses origines martiales dans les Luohans qui sont d’anciennes postures (asanas) du yoga, destinées à renforcer le corps et imposer la distance et l’écart avec l’autre, mais non la destruction de l’adversaire. Les Luohans ont donné naissance à des styles d’arts du combat (tigre, grue, etc.) qui ont engendré le karaté et plein d’autres méthodes qui sont devenues des sports de combat.

Un Luohan est avant tout une attitude qui est favorisée par une posture particulière, et les techniques d’applications martiales qui peuvent en découler sont propres à chaque personne qui veut les développer.

 

arts martiaux

Aïkido, Capoeira, Combat libre , Full contact, Hap-ki-do, Iaïdo, Jeet Kune Do, Jo-jutsu, Judo, Jujitsu, Jiu-jitsu Brésilien, Karaté, Kendo, Kick boxing, Krav Maga, Kung-fu, Kyudo, Muay Thaï, Nanbudo, Nin-jitsu, Sumo, Taekwondo, Tai-chi Chuan, Tai-jutsu, Tui-shou, Viet-vo-dao, Vo-viet-nam, Wushu, Yoseikan Budo